Category Archives: Lettres de Haine

Tendre Fesse

Si vous suivez ce qui se passe dans le milieu du sexe au Québec (fais pas semblant que tu sais pas de quoi je parle mon esti), vous savez probablement qui est Anne-Marie Losique. Il s’agit d’une ex-animatrice de Musique Plus devenue femme d’affaire, reconnue pour son coté « risqué » et « provocateur ». Ou, comme le dit si bien l’un des articles Wikipedia les plus mal faits que j’aie jamais vu :

Bien dit

En plus de faire tout cela, elle est aussi une productrice de télévision.

Toujours selon ce joyau de littérature qu’est sa page Wikipedia :

2

Par « sex mogul », on veut ici dire « actrice de soft-porn ». En effet, Anne-Marie s’est monté une carrière en exploitant son corps et en posant pour des photographies « osées » et, en tant qu’homme, j’ai un grave problème avec cela.

Je n’ai pas d’objection envers la sexualisation des femmes ou la pornographie en général. Ceux qui me connaissent savent que j’apprécie « une bonne petite porno une fois de temps en temps ». Mais j’ai de sérieuses réserves envers ce que fait AML. Des images comme celles que je vais vous montrer me choquent et me heurtent. Âmes sensibles, s’abstenir.

totons

bebe veut prendre le bain

Outrageant! Son site web, amlosique.com est rempli d’une multitude de photos du genre.

De tels portraits me révoltent et me consternent. En effet, des centaines de clichés publiés sur son site, aucune ne la montre nue. Cette situation est carrément révoltante. Nous ne sommes plus dans les années 90, période tumultueuse où il était possible de se masturber en regardant une photo de femme habillée.

Sans titre

Pornographie d’une époque lointaine

Déjà que je me sentirais rétro de me faire des massages coquins en regardant des photographies, je ne le ferai certainement pas devant ce qui me semble être l’équivalent d’une burqa pornographique. J’ai donc cherché les quatre coins des internets, mais il m’a été impossible de trouver ce que je cherchais.

L’attitude d’Anne-Marie Losique me désole et m’attriste. Elle agit comme si elle était une femme forte et indépendante. Comme si mon argent (par mon argent, je veux ici dire l’argent de ceux qui payent pour leur pornographie) ne pouvait pas acheter ce qui serait sans doute une généreuse portion de sa dignité. J’en rêve, chers amis, mais je n’y croit pas. Tout de même, afin d’influencer le destin, j’ai décidé de lui écrire une lettre ouverte avec l’espoir qu’elle passera peut-être un jour du statut d’agace à celui de courtisane, comme toute femme qui se respecte.

Lettre ouverte à Anne-Marie Losique :

Come on.

 

EDIT : J’ai écrit ce texte il y a quelques années (2). Depuis, j’ai visité la page Facebook d’AML et j’ai changé d’avis. Après mûre réflexion, j’ai décidé qu’elle était vraiment une pro troll et que si j’avais des seins je ferais probablement la même chose. Je joins ci-bas quelques montages photographiques de véritables commentaires rédigés par de vrais (et pathétiques) humains en réponse à certaines photos postées par cette chère Anne-Marie. Âmes sensibles, préparez vous à rire. Il s’agit là d’une belle bande de PhD de la rigolade et du bon goût. D’un groupe de poètes et de gai lurons sans égal. Bref, d’un choquant exemple du pouvoir qu’ont deux orbes de chair sur le psyché d’un homme adulte. On se croirait à l’époque de l’amour courtois.

 En plus, si je veux voir de la pornographie, j’ai juste à aller au triple double vé point pornographie point com.

BONUS : Un méga montage que j’ai fait à l’aide d’authentiques commentaires amassés sur sa page Facebook. J’ose espérer que cela saura évoquer tout le harcèlement qu’elle subit quotidiennement (pas qu’elle ne l’ait pas cherché).

Mosaique

BONUS 2:

Charest, mets tes culottes (Les PolitiCHIENS)

16 août 2012

Je suis un père de famille! J’ai deux beaux enfants que j’adore et une femme ben correcte. Je suis un honnête citoyen qui se force le cul 40 heures par semaine à sa job pis qui paye des taxes à n’en plus finir!

…Pis j’en ai plein mon criss de voyage!1! À chaque élection hostie j’me fait faire faire des belles promesses pis rien change jamais! Yé temps qu’on change que ça change jamais! Fait que j’ai décidé de prendre les choses en main pis d’me faire un « bloggue » pour dire mon opinion, pis mais aussi dire les vraies affaires! Pour commencer, j’ai décidé de composer une lettre que j’ai envoyée à tous les chefs de parti (Jean Charest, Pauline Marois, François Legault, Amir Khadir [on fera pas semblant que l’autre madame avec lui à l’a du pouvoir], Jean-Martin Aussant pis le chef du Parti Vert que j’sais pas son nom pis j’men criss) pour leur dire de c’que j’pense!!

Les PolitiCHIENS

Chers (vous valez pas cher) politiCHIENS,

Salut. C’est Donald, un de vos CHIEtoyens (je dis bien CHIE parce que j’en ai plein l’cul de vos simagrées pis aussi j’trouve que vous êtes de la marde). On est enfin en campagne électANALE (la politique c’est de la MARDE) fait que j’va pouvoir vous dire exactement ce que j’pense de vous (mes simonaques de vlimeux). On y va.

Premièrement, Jean ChaRAIE (la raie d’un cul). Salut, le DÉSHONNORABLE Jean ChaRAIE, comment ça va? Moi, pas pire. Je vois que t’as déclenché une campagne électORALE (c’est juste des belles paroles ton affaire). Laisse moi te dire que toi pis tes libérEAU (vous vous abreuvez à même la source de la corruption) vous avez transformé le Parlement en ParleMENT (mensonges) et le Fleurdelisé en FleurdeRISÉE.

Pauline MaFOI (est toujours scandalisée, elle là), salut. Une femme en politique? Je savais pas que ça s’appelait la campagne électoVAGINALE (les femmes en politique c’est toutes des mégères pis des chipies). Retourne porter ton carré ROUGE (j’ai pas vraiment trouvé de jeu de mot pour celui-là mais les étudiants c’est toutes des bébé-lalas).

François LeBEAU. Je vet votez pour toi.

ADMIRE Khadir (il se trouve tellement beau) de QuéB-S SoliTAIRE (ton parti de marde c’est le parti des B-S et tu devrais te TAIRE). Tu es un député? Es-tu sûr que tu n’es pas plutôt un PRISONNIER? (Je t’ai vu te faire arrêter à TVA, criss de bandit) Retourne donc dans ton compté de NON MERCIer (criss de frais chier).

Jean-MARTIN-PÊCHEUR Aussant : Je ne sais rien sur toi. T’es surement un criss de laitte.

Le gars du parti VERt DE TERRE : T fif.

J’vous gage une piasse qu’aucun de vous va avoir les COUILLES de me répondre.

NON-sincèrement vôtre,

Donald.

lettres

Pampers le pornographe

28 avril 2012

Cher Mr. Pampers, Je vous écris cette lettre dans le but de me plaindre de votre gamme de couches. Plus spécifiquement, je désire vous faire connaître mon mécontentement face à vos emballages qui, selon moi, sont au mieux vulgaires et au pire carrément illégaux.

Je faisais mon épicerie hier lorsque, par hasard, j’ai circulé dans l’allée où sont disposées les couches. Quelle ne fut pas ma surprise de constater que cette rangée de mon supermarché n’était pas dédiée à l’élevage des enfants, mais plutôt à la grossièreté et au mauvais goût. En effet, partout où je posais les yeux, je n’apercevais que des montagnes d’emballages de marque Pampers arborant des enfants en petite tenue et dans des positions toutes plus subjectives les unes que les autres.

Saleté, ordure, cochonnerie, saloperie, immondice, souillure. Voilà tous des mots qui me sont venus en tête alors que j’essayais tant bien que mal de dévier mon regard de la crasse que vous imprimez sur vos emballages. Le pire dans tout cela, c’est que je ne suis pas facile à offenser, surtout en ce qui a trait à l’érotisme, (croyez moi, je possède sur mon ordinateur des Gig et des Gig de pornographie DÉGOÛTANTE) mais votre exposition éhontée de pornographie juvénile dépasse vraiment les bornes. Vous devriez avoir honte d’exploiter le corps de petits enfants purs pour vendre quelques couches de plus. Votre gamme de produits est une véritable mine d’or pour les pédophiles. C’en est à un point tel que j’étais surpris de ne pas voir une meute de pédophiles aux érections aiguisées se masturber en plein milieu de l’épicerie. Par mesure de précaution, j’ai dû passer le reste de mes emplettes à observer attentivement le pénis des autres hommes afin de m’assurer qu’aucun d’eux n’était un pédophile.

Vous me direz peut-être que les images que vous utilisez sur vos emballages sont innocentes, que les enfants qui y figurent ne sont pas sexualisés ou encore qu’ils ne posent pas dans des positions suggestives, mais c’est là que vous vous trompez. Pour vous faire prendre conscience de l’erreur que vous faites, j’ai échangé les bébés présents dans quelques unes de vos publicités pour des femmes adultes placées exactement dans les mêmes positions. J’espère que cette manœuvre vous ouvrira enfin les yeux et que vous cesserez de contribuer à cette « hypersexualisation des jeunes » dont j’entends tant parler.

Quoi qu’il en soit, j’exige des explications.

Charles-Étienne Lacroix

ALERTE : Les images qui suivent contiennent des SEINS et des VAGINS et des ANUS et des PÉNIS. Apparemment, notre société interdit à des personnes de moins de 18 ans de voir ces parties spécifiques du corps humain parce qu’elles sont HONTEUSES et RÉPUGNANTES. Donc, si vous êtes du genre à être choqué par ce genre de choses, cliquez ici pour être redirigé. Aussi, si vous avez moins de 18 ans, je suis supposé faire semblant que vous n’avez jamais tapé “femme tounue” sur Google et que ceci pourrait être la première fois que vous êtes exposés à de la nudité sur internet. Si c’est le cas, cliquez ici pour être redirigé vers un site moins vulgaire. Sinon, continuez à descendre pour voir les photos que j’ai envoyé à Pampers. 

 

 

 

 

 

 

Mr. Christie, vous faites de (moins) bons biscuits

6 février 2012

Cher Mr. Christie,

Au cours des derniers mois, j’ai cru remarquer une baisse significative dans la qualité de vos biscuits « Chips Ahoy! » (aussi connus sous le nom francophone de « Pépites de chocolat de Mr. Christie »). J’ai d’abord pensé m’être procuré un ou deux emballages défectueux, mais l’impressionnante constance dans la médiocrité de ce produit finit par confirmer mes soupçons. Sans vouloir vous ennuyer avec des banalités, voici une liste de banalités ennuyantes que j’ai notées par rapport à vos biscuits.

1 – Les biscuits goûtent moins bon.

2 – Les biscuits sont plus fades et secs, ce qui leur confère un goût que je décrirais comme étant « moins bon ».

3 – On dirait que les biscuits ont changé de goût. C’est comme s’ils étaient soudainement devenus moins bons.

4 – La bonté des biscuits laisse à désirer.

5 – On dirait que la recette a changé pour inclure des ingrédients de plus piètre qualité (moins bons).

6 – Peut-être vous êtes vous trompés de recette et, au lieu d’utiliser la recette intitulée       « Recette pour faire de bons biscuits » vous avez utilisé par erreur la recette intitulée           « Recette pour faire des biscuits moins bons ».

7 – L’emballage est devenu incroyablement plus complexe à ouvrir.

8 – L’emballage est de beaucoup plus piètre qualité (je dirais même qu’il est moins bon).

Pour les points 1 à 6, je peux comprendre votre raisonnement. Il est facile de justifier la mise en marché d’un produit au goût inférieur en se disant : « Les gens sont des crétins. Ils ne goûteront même pas la différence. ». J’ai moi même utilisé ce stratagème lorsque j’étais enfant pour faire boire à mes amis de l’urine que j’avais habilement dissimulée dans une bouteille de jus de pomme. Mais tout cela est une autre histoire.

Par contre, pour ce qui est des points 7 et 8, je dois vous avouer que j’ai de la difficulté à suivre votre logique. Pensiez-vous que les gens n’allaient pas remarquer que l’emballage se déchire en tout sens lorsqu’ils tentent de l’ouvrir? À moins que votre clientèle ne se compose uniquement d’étranges collectionneurs qui achètent maintes boîtes de biscuits sans jamais tenter de les ouvrir, sachez que vos consommateurs de type « normaux », eux, doivent ouvrir le sachet pour accéder aux biscuits. Il n’est donc pas idéal de manufacturer un produit qui se désagrège lorsqu’on l’ouvre, puisqu’il s’agit quand même d’une étape cruciale dans le processus normal de l’ingestion de biscuits. De plus, comment pouvez-vous espérer que les biscuits demeurent frais dans un emballage qui se troue de toute part? Ne testez-vous pas vos produits avant de les mettre en marché? Si tel est le cas (et je soupçonne que ce l’est) rendez vous à l’annexe 1 (p.3) pour voir ce qui arrive lorsque quelqu’un tente d’ouvrir l’un de vos sacs.

J’ai passé de longues nuits blanches à tenter de trouver une raison à cette baisse significative dans la qualité de vos produits et, après maintes réflexions philosophiques, j’ai retenu deux explications :

1 – Votre entreprise est gérée par une bande de crétins mongoloïdes qui ont pris une série de décisions stupides ayant mené à une diminution significative dans la qualité des biscuits « Chips Ahoy! ». (peu probable)

ou

2 – L’entreprise Kraft est un genre de Léviathan du capitalisme ne se souciant que marginalement de ses clients et ne renonçant à rien pour augmenter de quelques centimes sa marge de profit, même si cela signifie de devoir fournir un produit de plus piètre qualité à ses fidèles clients. (plus probable)

On pourrait être porté à croire qu’une troisième option pourrait exister, mais ce n’est malheureusement pas le cas. Comme le dit l’expression populaire : « Dans la vie, tout est toujours noir ou blanc. SANS EXCEPTION. »

Finalement, voici donc les solutions que je vous propose afin de fournir un produit de meilleure qualité à votre clientèle.

1 – Faire en sorte que les biscuits goûtent meilleur.

2 – Faire en sorte que l’emballage soit meilleur.

Je vous remercie de l’attention que vous porterez sans aucun doute à mes suggestions ainsi qu’à mes plaintes. Veuillez agréer mes sentiments d’indifférence les plus sincères.

Charles-Étienne Lacroix

P.S. N’oubliez pas de consulter l’annexe 1 à la page qui suit.

 

UPDATE:

Environ un mois après que j’aie posté cette lettre, Kraft m’a fait parvenir une réponse. C’était une lettre standard avec deux fautes dans le mot “pépites” et accompagnée d’un coupon d’une valeur 4,26$, prouvant une bonne fois pour toutes que le système fonctionne.

IMG_0271

Lettre de haine contre Frito Lay

30 août 2011

Cher Mr. Frito Lay,

J’ai récemment eu la chance d’essayer vos nouvelles croustilles Lays « cuites au four » à saveur simulée de ketchup et je dois avouer que je me suis laissé surprendre par leur goût unique. Comme je sais, monsieur Lay, que votre compagnie ne vise jamais rien de moins que la perfection et l’excellence en matière de pommes de terre, j’ai compilé une liste d’améliorations qui, je le crois, pourraient vous aider à rendre ce produit encore meilleur.

  1. Faire en sorte que ça ne goûte pas l’hostie de marde.

Je pense sincèrement que ces simples changements renforceraient grandement votre image de marque en tant que « compagnie qui ne vend pas de chips dégoutantes dont la saveur rappelle celle d’un vieil épi de maïs ».

Si, par contre, vous décidiez de garder la saveur telle quelle, je suggère que vous apportiez deux modifications mineures à l’emballage afin de représenter plus adéquatement l’expérience gustative contenue dans chaque sac de Lays cuites au four à saveur simulée de ketchup.

Premièrement, la date d’expiration ne devrait être en aucun cas liée à la date d’emballage. Je propose que sur chaque sachet apparaisse la date du 3 mars 2006.  Ce faisant, le client pourra avoir une idée plus représentative de la fraîcheur et du goût du produit qu’il s’apprête à acheter. De plus, cette simple manœuvre vous aiderait grandement à percer sur le marché peu exploité des chips rétro.

Deuxièmement, j’aimerais apporter un léger ajustement au slogan « 65% moins de gras que les croustilles les plus populaires » et changer celui ci pour le plus emblématique « 65% plus de marde que les croustilles les plus populaires ».

En plus de ces critiques constructives que je viens de vous adresser, j’aimerais aussi vous signaler une erreur mineure qui s’est malencontreusement glissée dans votre liste d’ingrédients. En effet, au lieu d’y lire « flocons de pommes de terre déshydratés (sic) », on devrait plutôt y voir « flocons de diarrhée ».

En espérant que ces commentaires vous aideront dans votre constante quête de la meilleure croustille possible, je joins à cette lettre le paquet que je ne saurais manger. Vous pouvez y goûter par vous-même mais je ne vous le suggère pas, car ce n’est pas très bon.

Sincèrement,

 

Charles-Étienne Lacroix

P.S. Voici mon adresse si vous voulez m’envoyer des trucs gratuits.